home e
d

sm

la tradition
La religion immuable
Le juste milieu
Les dix commandements
Types spirituels d'Abû Bakr et d'Omar
Le prophète Yûsuf
Six grâces entraînent six autres
Sagesses de Sufiân al-Thaurî
Véritable égalité islamique

Les dix commandements
Commentés par le Prophète Muhammad
- sur lui la prière et le salut -

Tout le monde connaît plus ou moins le contenu des fameux Dix Commendements de l'Ancien Testament. Ce qui, cependant, attire plus particulièrement l'attention du musulman, c'est que le Prophète Muhammad - sur lui la prière et le salut - en a rapporté une explication donné par Dieu Lui-Même, faisant d'ailleurs référence au verset coranique suivant, où Dieu dit à Moïse - sur lui la paix - :

“Nous avons écrit pour lui sur les Tables une exhortation édifiante (mau'izatan) sur toutes choses et une explication détaillée (tafsilan) de toutes choses ; "Prends-les avec fermeté et ordonne à ton peuple de les prendre dans ce qu'elles contiennent de meilleur”...
(Cor. 7, 145)

En fait, il ne s'agit pas à proprement parler d'une explication ou d'un commentaire, mais bien plutôt d'une information divine qui porte sur les conséquences heureuses ou malheureuses pour ceux qui se conforment aux Dix commendements ou pour ceux qui les transgressent. Or, seul un Envoyé divin (rasûl) ou un Prophète (nabî) est habilité à donner ou à rapporter de Dieu de telles informations précises sur les conséquences des actes humains dans cette vie et dans la vie future. D'où l'intérêt de l'étude de ces Dix Commendents selon la perspective de la Tradition islamique. Rappelons que ces commendements se retrouvent d'ailleurs tous énoncés dans le Coran, dans différentes sourates.

Précisons de plus que ces commendements sont désignés en arabe par le terme abwâb signifiant "portes ou chapitres", ce qui implique qu'il s'agit de commendements ou paroles synthétiques qui en résument de nombreux autres se subdivisant à l'intérieur de chaque "chapitre".

D'après Jâbir ben Abd Allâh, celui-ci dit : " J'ai entendu l'Envoyé d'Allâh ﷺ Qu'Allâh répande sur lui Ses grâces unitives et Sa paix salvifique - dire :

"Il y avait, parmi ce qui a été donné à Moïse dans les Tables, dix chapitres (abwâb) :

1 - "O Moïse, n'associe rien à Mon culte (lâ tushrik bî shai'an) ! Car Ma parole s'avère véridique, le Feu fouettera le visage des associationistes (c'est-à-dire des polythéistes, al-mushrikîn)".

2 - "Sois reconnaissant envers Moi et tes parents ! Je te préserverai de la ruine, prolongerai ton délai de vie, t'accorderai (ici-bas) une vie aisée et te ferai passer vers une bien meilleure".

3 - "Ne tue pas une âme que Dieu t'a interdite, excepté dans le cas de motifs justifiés (par la loi divine) ! Sinon tu verras la terre entière se resserrer sur toi (c'est-à-dire que tu ressentiras l'angoisse et le désespoir où que tu sois), les cieux dans leur totalité se fermer à toi et tu t'en retourneras avec Mon courroux dans l'enfer".

4 - "Ne jure pas par Mon Nom faussement ! Car Je ne sanctifie, ni ne purifie celui qui ne Me magnifie pas (lam yunazzih-Nî) et ne vénère pas Mes Noms (lam yu'azzim Asmâ'î)".

5 - "N'envie pas les gens en raison des bienfaits que Dieu leur a accordés ! Car l'envieux est l'ennemi de Ma grâce, il s'oppose à Mon décret et s'emporte contre Ma répartition (des bienfaits) que J'effectue parmi Mes serviteurs".

6 - "Ne témoigne pas si ton ouïe n'a rien entendu et si ton coeur n'a rien retenu ! Car J'immobiliserai, le jour de la Résurrection, ceux qui ont porté témoignage (ahl al-shahâdât) pour leur en demander compte avec zèle (hathîthan)".

7 - "Ne commets pas de transgresions sexuelles ; ne vole pas ! Sinon Je te voilerai Ma face et te fermerai les portes des cieux".

8 - "Aime pour les autres (mot à mot les gens), ce que tu aimes pour toi-même".

9 - "Ne fais d'offrande sacrificielle pour autre que Moi ! Car Je ne saurai accepter de bêtes sacrifiées que celle sur laquelle on a prononcé Mon Nom et avec sincérité on a eu en vue Ma face".

10 - "Consacre-toi à Moi, le Samedi, ainsi que tous les membres de ta famille".

Le Prophète Muhammad ﷺ sur lui la prière et le salut - a dit : "Dieu - qu'Il soit exalté - a institué le jour du Samedi pour Moïse comme jour de fête et de recueillement ('îdan) ; Il a choisi pour nous le jour du Vendredi et en fît pour nous un jour de fête et de recueillement ('îdan)".

 

 

 

 


v.1.1 2003-01-22

contact

 

2014-06-22
2004-07-20



       ** Tradition Islamique**
traditionislamique